Le minimalisme connait un vif intérêt, à tel point que c’est devenu un « buzzword », ce qui est finalement assez ironique puisque c’est une philosophie qui cherche à vivre de peu mais à vivre mieux !

C’est aussi, nous pensons, un mouvement qui a pleinement sa place dans le développement personnel. Vivre avec moins besoin, vivre plus simplement permet de se focaliser sur un bonheur plus direct et plus essentiel !

De nombreux documentaires, livres, articles, conférences existent sur le sujet. Nous allons vous en proposer une petite synthèse !

Pour beaucoup d’adeptes, le minimalisme cherche à se débarrasser de l’excès (de manière générale) et à vivre une vie basée sur l’expérience plutôt que sur les possessions matérielles.

L’idée étant de renouer avec une partie plus primitive de nous-même. Apprécier les ballades en forêt plutôt que d’aller faire les magasins, savoir réparer ses objets cassés plutôt que de les racheter, apprendre à apprécier la lecture d’un livre plutôt que de collectionner les gadgets.

Se simplifier la vie en écartant les nuisances inutiles et superficielles. Comme une sorte de retour aux sources !

Effet de mode ? Pas forcément comme nous allons le voir.

Devenir minimaliste pour vivre avec peu pour se concentrer sur l’essentiel

– Être à l’abri des soucis financiers
– Débarrassez-vous du désordre qui n’ajoute pas de valeur à votre vie.
– Dépensez plus d’argent en expériences plutôt qu’en trucs
– Soyez plus heureux et moins stressé
– Passez au vert
– Développer de meilleures relations

En résumé : le minimalisme, c’est de le faire de vivre avec peu de choses.

Soyons honnêtes, vous n’avez pas besoin de toutes vos affaires qui encombrent votre domicile. En réalité, vous pouvez sans doute très bien vivre avec peu de chose !

Presque tout le monde possède quelque chose (ou un tas de choses) dont il n’a pas vraiment besoin. Cet encombrement est une source de stress et nous « bouffe » une partie de notre temps (gestion, nettoyage).

Vivre avec le moins d’objets possibles

Vivre dans un environnement simple, entouré de peu de chose, c’est vivre mieux grâce à un esprit serein !

Pour beaucoup de personnes, cela veut dire qu’il faut faire un tri. Pour y parvenir, on conseille la technique du 90/90. A savoir :

  • Si vous n’avez pas utilisez un objet lors des 90 derniers jours et que vous ne l’utiliserez pas au cours des 90 prochains jours, il faut s’en débarrasser.

Si vous êtes plus disposé à vous séparer d’une quantité d’objets, ça vous fera un peu d’argent en plus !

Et si votre domicile était trop grand ?

Vous n’avez probablement pas non plus besoin d’un grand appartement/maison.

Si vous avez moins de choses, vous n’avez plus besoin d’un grand espace pour les stocker ! L’assurance habitation, l’électricité, le chauffage…Toutes ces dépenses se retrouvent fortement réduites si vous reconsidérez votre lieu d’habitation !

Le premier argent que l’on gagne est celui qu’on ne dépense pas

L’une des raisons pour lesquelles il est si difficile d’établir un budget de nos jours, c’est que nous croulons sur les petits dépenses à gauche et à droite. L’abonnement netflix, internet, téléphone, les assurances, etc.

Considérez vos besoins essentiels et voyez si vous pouvez vous débarrasser de certaines choses qui ne sont pas nécessaires à votre vie de tous les jours !

Simplifiez au maximum vos dépenses. Faites en sorte de n’avoir qu’un carnet de chèque, qu’une seule carte de crédit afin de ne pas vous éparpiller.

Pourquoi vivre de manière minimaliste offre une vie plus riche

Au-delà même du mouvement minimaliste, il est important de prendre conscience que c’est nous, notre état d’esprit qui donnons la valeur aux choses que nous avons et que nous faisons.

Apprendre à se détacher des objets pour se concentrer sur des expériences permet d’amplifier les sensations au quotidien.

Les étapes à suivre pour devenir minimaliste

1) Exposez clairement vos raisons

Sachez pourquoi vous voulez devenir minimaliste et poursuivez ce style de vie. Est-ce parce que vous avez trop de choses et pas assez de place ? Dépensez-vous plus que ce que vous gagnez régulièrement ?

Quelles que soient vos raisons, essayez peut-être de les noter pour vous tenir responsable. Si un jour vous vous sentez retomber dans vos vieilles habitudes, regardez ce que vous avez écrit pour vous rappeler pourquoi vous voulez faire un changement.

2) Apprenez à vous amuser/relaxer avec peu de chose

Cet essentiel. Devenir minimaliste est une façon de prendre soin de soi ! Autant commencez tout de suite à changer ses habitudes dans le bon sens.

Une fois que vous aurez commencé, vous découvrirez que l’on peut très facilement s’amuser ou se relaxer avec des choses simples. Lire, peindre, faire du sport à la maison ou dehors, discuter, étudiez, toutes ces activités sont stimulantes pour votre cerveau et vous enrichissent.

Si vous cherchez une passion dans la vie, vous pouvez consulter cet article.

Il est aussi parfaitement possible de lutter contre le stress de la vie quotidienne avec zéro moyen ! Vous pouvez méditer, utiliser la visualisation positive, faire du yoga, de la corde à sauter, bref, des tas de choses !

Pas besoin de dépenser de l’argent ou d’acheter des gadgets inutiles !

3. Éliminez d’abord ce qui est peu important

Le processus d’élimination devrait suivre un ordre linéaire, du moins important au plus important. Commencer par des objets faciles :

Débarrassez-vous de la ferraille que vous vouliez vous débarrasser, mais que vous n’avez pas encore fait.
Jetez tout ce qui est déchiré, fissuré ou cassé. (Tu mérites mieux !)
Jeter tous les doublons.
Trier les articles fonctionnels et ne garder que le nécessaire (p. ex. vêtements, ustensiles de cuisine, etc.).
Livres et manuels – Vous ne lirez plus jamais ce vieux manuel (croyez-moi, vendez-le ou faites-en don), et vous pouvez trouver des manuels en ligne.
Papiers – Numérisez les documents scolaires et conservez les documents confidentiels dans un dossier extensible.

7. Choisir la qualité sur la quantité

Choisir moins d’articles de qualité supérieure plutôt qu’un grand nombre d’articles moins chers présente de nombreux avantages, même sans rapport avec le minimalisme.

C’est un concept qui va à l’encontre de la croyance logique selon laquelle dépenser moins vous fera économiser de l’argent. Si vous tenez compte de la durée de vie et de la valeur de revente d’un article bon marché par rapport à son équivalent de qualité, vous constaterez souvent que vous économisez de l’argent avec la qualité à long terme.

La qualité plutôt que la quantité s’inscrit dans le minimalisme puisque vous choisissez de ne retenir que les choses qui ont le plus de valeur pour votre vie. Puisque vous vivez avec moins, pourquoi les quelques choses que vous appréciez ne seraient-elles pas de qualité ?

8. Réfléchissez toujours avant d’acheter… mais vraiment.

Vous avez désencombrée, maintenant le vrai défi est de continuer comme ça. Donc, la prochaine fois que vous cherchez à acheter quelque chose, assurez-vous que vous l’aimez vraiment ou qu’il ajoute de la valeur à votre vie. Si vous effectuez une mise à niveau, faites don de l’ancien.

C’est facile de retomber dans ses vieilles habitudes, mais après avoir vu votre espace si propre et rangé, vous travaillerez dur pour qu’il le reste. De plus, n’oubliez pas qu’acheter plus d’espace de stockage n’est pas une réponse au problème de l’encombrement… il s’agit simplement de l’entreposer.

Ressources : 

Comment vivre mieux simplement – Canal Vie

Minimalisme – Vivre avec peu d’objets – 18h39

Minimalisme : Vivre avec moins pour se libérer – Podcast Journal


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This