De nombreux jeunes rêvent de faire carrière dans le secteur de la diététique et de la nutrition, mais n’ont aucune idée de comment y parvenir. La question se pose une fois le bac en poche, et même avant pour certains. Alors, quelle formation suivre ? On fait le point sur la question.

Les métiers de la santé attirent les jeunes

Les métiers de la santé attirent encore chaque année de nombreux étudiants. Offrant de nombreuses possibilités d’emplois passionnants, le milieu de la santé permet d’être au contact des personnes et se mettre au service de leur santé et leur bien-être. De nombreux choix s’offrent aux jeunes en fonction de leurs aspirations personnelles et de leur personnalité, que ce soit devenir ostéopathe, prothésiste, opticien, dentiste, sage-femme, diététicien, ou encore chirurgien. Sachant que les études ne sont pas toujours faciles et nécessitent une réelle abnégation, il est préférable d’en savoir plus sur le métier de diététicien, d’étiopathe ou de thérapeute avant de faire son choix.

Pourquoi travailler dans la diététique ?

Parmi les métiers dans le secteur du paramédical, le travail de diététicien(ne) intéresse de plus en plus. Il consiste à concevoir et mettre en œuvre des programmes nutritionnels adaptés à chaque individu, qu’il soit en surpoids, sportif, atteint de diabète, vegan, intolérant au lactose, ou souffrant d’allergies alimentaires variées. Le diététicien va éduquer son client aux besoins nutritionnels et l’incite à la consommation de plats équilibrés. Cette orientation professionnelle offre la chance de travailler auprès de publics et de structures très variés.

Quels débouchés après la formation diététicien(ne)?

Après l’obtention du diplôme adéquat auprès d’une école de la diététique, il est possible de travailler dans de nombreux secteurs. Plus de la moitié des élèves sortants exerce auprès d’établissements de soins et de santé publics ou privés tels que les hôpitaux, les maisons de retraite ou de convalescence, les cliniques, etc. Mais il également possible de travailler dans des cantines scolaires ou restaurants d’entreprises pour élaborer les menus, s’assurer de la qualité nutritionnelle des plats proposés et l’hygiène des produits. Des secteurs comme l’industrie agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique recrutent également. Le diététicien peut en outre exercer en libéral au sein de son propre cabinet. Mais avant se lancer dans une formation, il est préférable de bien savoir pour quels métiers de la santé es-tu fait ?

Quel diplôme pour devenir diététicien ?

Pour accéder à la profession, il vous faut d’abord avoir un bac général à dominante scientifique, technologique STL ou ST2S. Puis, vous aurez à obtenir un diplôme d’État spécifique : le BTS diététique. Avec un BTS diététique en alternance, il est possible d’étudier et de travailler en même temps. Une fois la formation en diététicien(ne) achevée, l’étudiant(e) aura toutes les compétences nécessaires pour exercer, notamment en physiologie, nutrition, techniques culinaires et régimes alimentaires. Outre ce diplôme de niveau bac+2, il faut réunir certaines qualités comme l’écoute, la pédagogie et la patience.

Le métier de diététicien offre donc bien des avantages, tout comme il est facilement accessible. Il vous suffit de choisir la bonne formation, puis de vous lancer et trouver votre premier emploi !

Catégories : Monde du travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This