Pour inhiber la propagation des virus, et surtout la Covid-19 qui sévit actuellement, on préconise le port de masques de protection. Utilisé auparavant par très peu de gens, le masque devient un élément indispensable pour éviter les maladies, notamment les infections respiratoires. Malgré le rôle important du masque, nombreuses sont les personnes qui ne savent pas encore comment l’utiliser et dans quelle situation le porter.

Port obligatoire du masque de protection : dans quelles situations ?

Les professionnels de la santé s’accordent à dire que le port de masque constitue la meilleure protection contre la Covid-19. Tout le monde peut porter un masque où il veut et quand il veut, mais surtout dans des situations particulières comme lors des pandémies. Il existe un grossiste de masque chirurgical qui permet de s’approvisionner en masse et d’obtenir divers lots : masques chirurgicaux, FFP2, FFP3, lavables…

Certes, le port du masque n’est pas obligatoire à tout moment. En revanche, vous devez impérativement en porter lorsque vous sortez de chez vous ou quand vous êtes en contact avec d’autres personnes.

Il faut préciser que cette mesure sanitaire s’applique toujours, et ce, malgré la règle de distanciation sociale imposée par les autorités. Il est évident que dans des lieux très fréquentés, comme les bus et le métro, les risques d’exposition aux virus augmentent.

En effet, sans même le savoir, vous pourrez être en contact avec des personnes malades. Le port du masque reste également obligatoire à partir du moment où vous allez dans un lieu public ou collectif. Cela inclut les parcs, les centres commerciaux ainsi que votre lieu de travail. En effet, le masque limitera la contamination de certaines surfaces qui seront probablement touchées par beaucoup d’autres personnes.

masque protection covid grossiste

Quels types de masques de protection utiliser ?

Pour répondre à toutes les demandes, les masques de protection se déclinent en deux principales variantes :

  • les masques chirurgicaux,
  • les masques FFP.

Les masques chirurgicaux

Les masques chirurgicaux offrent une protection optimale contre les gouttelettes de salive. Ils protègent aussi bien le porteur du masque que son interlocuteur. Malheureusement, les masques chirurgicaux ne protègent pas contre l’inhalation des différentes particules présentes dans l’air.

Les masques FFP

Surtout recommandés aux médecins, les masques FFP protègent l’utilisateur contre les particules invisibles dans l’air ainsi que les gouttelettes émises par un interlocuteur. Ils se déclinent en trois catégories en fonction de leur efficacité en matière de protection.

Si vous ne disposez ni d’un masque chirurgical ni d’un masque FFP, vous pouvez confectionner vous-même un simple masque en tissu doté de doublures. Sinon, votre foulard fera très bien l’affaire.

Utilisation du masque : quelles règles retenir ?

Peu importe le type de masque que vous choisissez, il doit être porté suivant des normes spécifiques. Dans le cas contraire, votre accessoire peut devenir un vecteur de contamination. Autre élément à retenir : le masque doit toujours être propre.

Il faut le laver à une température d’au moins 60 °C. Il est aussi important de le changer régulièrement, soit toutes les 4 à 8 heures, selon le modèle. En cas d’utilisation intensive ou si votre masque est mouillé, pensez à le remplacer immédiatement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This