Souvent considérée comme une faiblesse, la timidité entrave de nombreuses personnes au quotidien. Si elle peut être anodine, il en existe des formes plus intenses qui affectent la vie de ceux qui en sont prisonniers. Les origines de ce mal-être sont multiples, dont un déficit d’estime de soi, un complexe qui s’est installé ou encore une première expérience relationnelle qui a mal tourné. La timidité est aussi en quelque sorte un manque de confiance qui nous limite dans notre évolution. Mais au-delà de la souffrance qu’elle génère, elle peut aussi se révéler un véritable moteur pour aller de l’avant. Dans ce billet, découvrez quelques conseils pour vaincre sa timidité et réussir à se faire des amis.

Faire appel à un coach pour son estime de soi

La timidité chez l’enfant peut apparaître comme une certaine maladresse, une peur et parfois un manque d’aisance. Il y a aussi ce qu’on appelle timidité maladive, qui se traduit par un repli sur soi, une fuite des responsabilités sociales et l’évitement d’autrui dans quelques cas. C’est ce qui nous empêche de nous ouvrir au monde extérieur. Quelle que soit la situation, il faut vraiment beaucoup de courage pour réussir à surmonter la timidité. Fort heureusement, il existe des solutions.

Le coaching est parfois nécessaire pour vaincre ce mal-être. Vous pouvez en savoir plus sur le site www.deviensunemachine.fr qui vous donne des solutions pour booster votre confiance en vous-même et nouer plus facilement des relations. Pour certaines personnes, suivre une formation avec un coach peut être d’une grande aide. L’objectif est de développer l’estime de soi afin de trouver la force d’avancer. En augmentant votre propre estime, vous allez pouvoir changer ce qui ne va pas dans votre vie.

Grâce à la formation, vous allez mieux vous connaître et mieux connaître les autres afin de mettre en place une plus grande assurance, une coopération plus fluide et une certaine performance collective. La formation avec un coach se focalise aussi sur la gestion du stress. Pour cela, il est très important d’identifier les sources de stress et agir sur elles afin de trouver des solutions dans sa relation avec les autres.

timidité

D’autres conseils pour faire face à sa timidité

Que vous soyez naturellement timide ou qu’il y ait bel et bien une raison à sa présence, sachez que la timidité peut être un sérieux handicap si on la laisse nous submerger. Combattre la timidité, c’est aussi sortir de ses vieilles habitudes et innover de temps en temps. Parce que les personnes timides ont du mal à se faire des amis, à l’école comme au bureau et en société, les conseils ci-après vont les aider à s’ouvrir aux autres et à être à l’aise, quelles que soient les circonstances.

Se comprendre pour mieux s’ouvrir aux autres

La première étape la plus importante serait de commencer par la compréhension de soi, plus précisément de votre timidité. Une bonne compréhension des raisons pour lesquelles votre cerveau réagit de cette façon vous aidera à choisir le bon environnement pour vous faire des amis.

Il est aussi important d’élargir votre pensée. Participer à des activités autour de ce qui vous intéresse est aussi une excellente manière de vous faire de nouveaux amis. Si vous adoptez la bonne approche, vous allez voir que ce conseil fonctionnera pour vous, peu importe votre timidité.

Ne pas refuser le contact

Il est aussi conseillé d’agir de manière amicale en saluant tout le monde. Le sourire est aussi très important. En souriant aux autres, vous vous montrez accessible et aimable. Cela leur permet de savoir que vous êtes ravi d’échanger avec eux. Aussi, il est conseillé d’adresser un compliment, car le fait de dire quelque chose d’agréable et de gentil est toujours une bonne façon d’engager la discussion avec une autre personne. En étant ouvert et disponible au contact, vous multipliez vos chances de nouer des amitiés !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This