La procrastination est peut-être le pire obstacle du développement personnel. Pour une raison très simple : En ne faisant rien, en ne passant jamais à l’action, on ne peut rien accomplir.

Procrastiner empêche toute simplement la réalisation de ses rêves !

Peu importe votre projet, il demandera toujours un passage à l’action de votre part.7

– Apprendre une langue

– Commencer une activité sportive

– Réviser pour ses examens

– Apprendre de nouvelles compétences pour son travailler

– Démarrer un nouveau projet entrepreneurial

Pour vous aider dans votre démarche, nous avons concocté une sélection des meilleurs astuces pour lutter contre la procrastination...Il n’y à plus qu’à les mettre en place pour devenir un as de la productivité.

Comment arrêter de procrastiner pour enfin passer à l’action

Mettre en place une to-do liste

Pour être efficace, il va falloir commencer par planifier son exécution. Si vous vous lancez la tête la première dans n’importe quel projet, ça va tout de suite vous décourager !

C’est là qu’entre en jeu la to-do liste. Le principe est simple :

– Écrivez sur une feuille/un carnet les choses que vous avez à faire pendant la journée, la semaine et le mois. L’idéal est donc d’avoir 3 to-do liste pour le court, moyen et long-terme afin de cadre parfaitement son environnement temporel.

C’est beaucoup plus simple de se lancer quand on sait ce que l’on doit faire.

Commencez par les choses les plus simples

C’est facile de procrastiner quand on est face à un super gros projet qui nous parait difficile…L’astuce consiste à « segmenter » son projet en plus petites tâches et à s’attaquer étape par étape, en commençant par les plus faciles !

Pour deux raisons :

1) Déjà parce qu’on a moins envie de procrastiner quand on sait qu’on peut réussir à faire quelque chose sans se prendre trop la tête.

2) Et aussi, cela permet d’avancer plus vite. C’est plus agréable de se mettre à travailler sur un projet qui avance petit-à-petit plutôt que sur quelque chose qui est au point mort depuis plusieurs semaines.

Planifier de manière astucieuse : évitez le superflu

Pour aller plus vite et pour rationaliser son processus, planifiez parfaitement l’éxecution de votre projet. Cela passe donc par une organisation au poil. N’hésitez pas à « perdre » un peu de temps dans l’élaboration de votre plan.

Une fois que ce sera fait, non seulement vous gagnerez un temps mais vous aurez beaucoup plus de motivation pour vous y mettre ! Quand on est trop désorganisé, on a juste une envie de faire une chose, c’est de procrastiner !

Est-ce qu’il y a des tâches dont vous pouvez vous passer ? Si c’est le cas, supprimez-les sans hésiter une seule seconde.

Ne soyez jamais perfectionniste

On pense à tort que les adeptes de la procrastination sont des flemmards…Pas du tout ! Il y en a qui sont trop perfectionnistes et qui du coup préfèrent ne même pas commencer un projet parce qu’ils savent qu’ils vont y consacrer beaucoup de temps !

Si c’est votre cas, vous devez faire une croix sur votre coté perfectionniste…La perfection est en effet le meilleur ami de la procrastination et votre pire ennemi par la même occasion !

Un projet n’a pas besoin d’être parfait à tous les égards. Vous pouvez très bien avancer et réaliser de belles choses même si ce n’est pas parfait…Ce qui compte parfois, c’est d’aller vite.

Certes, ça ne veut pas dire qu’il faut compromettre mais montrez-vous moins dur envers vous-même !

Allouez un temps précis à chaque tâche

Une chose que tous les étudiants connaissent : Réviser un cours la veille au soir d’un examen alors qu’ils avaient 3 semaines pour le faire…Pourquoi ? Parce qu’on a naturellement tendance à utiliser tout le temps disponible pour réaliser une tâche.

Si vous avez une « journée » pour rédiger un article, vous mettrez probablement la journée entière pour le faire.

A l’inverse, si vous vous fixez une heure à deux heures maximum, il y a de grande chance que vous puissiez le terminer dans le temps imparti.

C’est pour cette raison que l’on conseille vivement de fixer une durée limite pour chaque chose à faire…Si vous n’arrivez pas à le faire dans les temps, pas grave, passez à autre chose ! Vous y reviendrez plus tard ou un autre jour.

Si vous ne fixez jamais de limites temporelles, vous risquez de procrastiner constamment en utilisant par tout le temps disponible pour être productif. Il s’agit encore une fois d’optimisation !

Utilisez des déclencheurs

Un déclencheur est un objet ou une action qui vous permet de passer à l’action ensuite.

Par exemple, si vous tendance à procrastiner, vous pouvez décider que de se mettre dans une certaine pièce de votre appartement est un signal pour commencer à travailler.

A chaque fois que vous procrastinez, vous pouvez allez vous asseoir sur la table de votre cuisine ou sur votre bureau pour vous « forcer » à travailler.

Un autre starter pourrait être d’envoyer un message à votre meilleur ami : Vous passez tous les deux un accord spécifiant qu’à chaque fois que vous envoyez un message précis (par exemple : stop procrastination), vous devez absolument vous mettre au travail !

Quand on procrastine, c’est essentiel de prendre des habitudes qui nous engagent dans un processus productif. Dès qu’on a commencé le processus (s’asseoir à son bureau ou envoyer un message un ami), c’est beaucoup plus facile de poursuivre sur cette dynamique car on a déjà commencé !

Savoir se reposer

Vous êtes motivé, vous êtes décidez à bien faire les choses et à mettre une fois pour toute la procrastination au tapis…Vous vous lancez donc de manière frénétique dans vos différents projets sans vous arrêter…Sauf que malheureusement, vous vous rendez compte que vous ne pourrez jamais supporter ce rythme tous les jours ! Rien de surprenant à cela, vous n’êtes pas une machine mais un être humain !

N’hésitez donc pas à vous reposer, à prendre l’air quand vous avez terminé un gros projet. Cela vous permettra de décompresser et de recharger vos batteries…Plus vous avez la forme, moins vous avez d’excuse pour procrastiner !

Vous pouvez par exemple boire un café ou un verre d’eau, vous dégourdir les jambes, manger un fruit, etc.

Comment vraiment arrêter de procrastiner : pourquoi devez-vous passer à l’action ?

Ci-dessus ont été listés des bons conseils qui permettent en effet de combattre la flemme (pour en connaitre plus, lisez notre article spécialement dédié à la flemmardise et aux techniques pour lutter contre)…Mais le conseil ultime pour y parvenir est le suivant : N’oubliez jamais pourquoi vous voulez réussir ?

Chaque personne a ses propres raisons, ses propres rêves et objectifs. Pour ne plus procrastiner, vous devez vraiment épouser votre cause profonde…Vous souvenir en permanence pourquoi vous DEVEZ passer à l’action !

N’oubliez jamais que votre seul ennemi est l’inaction : En ne faisant rien, vous ne pourrez jamais améliorer la qualité de votre quotidien ou changer de vie de manière radicale. Sans une profonde prise de conscience, la procrastination pourra toujours gagner !

Alors qu’en se posant les bonnes questions et en posant les vrais problèmes, vous serez capable de rester motiver en permanence.

 

Catégories : Capacités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This