Cet article fait partie de notre sélection des meilleurs articles du site. Découvrez les meilleurs billets d’Adviene en cliquant ici.

*

La méditation est une discipline extrêmement intéressante et complémentaire au développement personnel en général que l’on devrait tous pratiquer ! C’est pour cette raison que l’on vous propose à guide complet pour vous apprendre à méditer et vous encourager à vous lancer dans la pratique !

Qu’est-ce que veut dire méditer ?

On préfère tout de suite commencer par casser une idée reçue : La méditation n’est pas une pratique religieuse ou ésotérique. Oui, elle est en effet utilisée par des religieux (dans différentes religions) mais elle n’est pas propre à une croyance.

Vous pouvez croire ou ne pas croire et tout de même méditer !

Ce n’est pas non plus une discipline ésotérique. On ne cherche pas forcément à ouvrir ses chakras ou à communiquer avec des puissances extérieures !

Mais alors qu’est-ce que c’est précisément ?

La méditation, c’est plus le fait d’embrasser le moment présent. De laisser ses pensées venir et repartir sans chercher à les retenir, de vivre un moment seul et émotionnellement fort.

Ce moment de pleine conscience permet de se retrouver pleinement sans se laisser submerger par les affres du monde extérieur. Une méditation est une occasion en or pour se relaxer, gérer son stress et cultivez un bien-être et un éveil.

A force de pratique, méditer nous permet de prendre du recul et de développer un niveau de conscience supplémentaire.

Mais retenez bien une chose ! Il y a autant de méthodes de méditation que de méditants. Vous êtes parfaitement libres d’adapter le format en fonction de votre ressenti. Aucune vérité n’est absolue.

Grâce à l’expérience, vous finirez par mieux vous connaître et vos séances vous correspondront parfaitement.

Les bienfaits de la pratique de la méditation

Ataner007 / Pixabay

Avant de se lancer dans l’aventure, on peut légitimement se poser la question suivante : Comment la méditation peut nous aider au quotidien ? Quels sont ses bienfaits ?

1. Cela booste sa créativité

Le fait de s’accorder un moment avec soi-même et de laisser flotter ses idées développe sa créativité. Notre regard aux choses évolue, on prend un certain recul, on affine notre pensée…et surtout on ne se bride pas !

Dans la méditation, il y a vraiment l’idée de « s’écouter sans se juger ». Le manque de créativité est la résultante des limites que l’on s’impose…Méditer permet de briser ses barrières !

2. Gérer l’anxiété et le stress

Autre gros avantage : La méditation est un exercice parfait pour lutter contre le stress du quotidien.

S’accorder un moment avec soi-même pour recharger ses batteries et se reposer. La méditation peut se pratiquer dans n’importe quel endroit. Si vous avez un coup de stress au boulot, une petite séance de méditation vous permettra de vous ressourcer rapidement !

3. Améliorer la qualité de son sommeil

Une séance de méditation organise vos pensées. Cet exercice mental empêche ensuite d’avoir l’esprit qui tourne dans tous les sens…Ceux qui sont victimes d’insomnie savent bien à quel point cela peut poser problème !

Comment apprendre à méditer : bien débuter la pratique de la méditation

Comment mentionné ci-dessus : La pratique vous appartient complètement ! Les conseils donnés dans cet article doivent être reçus comme des indications et non comme une vérité absolue.

Utilisez-les comme une base mais n’hésitez pas à suivre votre propre méthodologie.

1. Commencez par des durées très courtes

Pour les premières séances, partez sur des séances courtes d’1 à 10 minutes maximum. Rappelez-vous : plus que la durée, ce qui compte, c’est l’intensité du moment. La pratique de la méditation demande un certain temps pour s’habituer donc c’est préférable de commencer sur des durées courtes.

Libre à vous ensuite d’allonger les séances !

2. Choisissez un endroit « calme »

Contrairement aux idées reçues, on peut méditer dans des endroits bruyants. Mais pour débuter, c’est préférable de choisir un endroit calme avec peu de distractions. Quand vous aurez plus d’entraînement, vous serez capable de vous isoler mentalement dans des environnements dynamiques avec du bruit autour…Mais quand on débute, vaut mieux choisir l’option facile !

3. Une posture confortable

Vous connaissez sans doute la célèbre position du lotus ! On se met assis en tailleur et on pose les mains sur ses jambes. Là-encore, ce n’est pas obligatoire…Choisissez la position qui vous convient le mieux !

Notez que vous pouvez  aussi être debout ou en mouvement. Les positions immobiles sont un peu contre-nature. Du coup, ça peut déranger les apprentis-méditants au début.

C’est à vous de voir encore une fois !

4. Fermez les yeux…

Voilà, c’est le moment de commencer à méditer. Fermez donc les yeux et focalisez-vous sur le moment présent. On dit souvent que la méditation consiste à faire le vide…Rien n’est plus faux ! Méditer, au contraire, c’est faire le plein de pensée, de sensation, de ressenti et de vie.

Observez votre esprit divaguer dans tous les sens, n’imposez aucune limite, ne cherchez pas à retenir des informations. Placez-vous comme un observateur extérieur qui admire un flux de pensée continu.

5. L’importance de la respiration

La respiration joue bien-sûr un rôle central ! Respirez lentement. Prenez de bonnes inspirations et expirez l’air ensuite tranquillement. Cela permet à la fois de se relaxer et de se mettre en condition.

En commençant par gérer votre respiration, vous envoyez un signal à votre corps et à votre cerveau. Cette mise en condition facilite ensuite la méditation !

6. Pratiquez…pratiquez…

La méditation est un processus assez personnel. L’acquisition demande avant tout de la pratique. A force de vous exercez, vous serez plus à l’aise. Ne vous mettez donc pas la pression. Il y a fort à parier que vous premières séances soient un peu laborieuses et ce n’est pas grave !

Avec le temps, vous prendrez des habitudes qui vous permettront de personnaliser votre méthodologie pour la rendre encore plus efficace.

Méditation et visualisation positive : quelle différence ?

Ces deux disciplines se ressemblent en apparence mais elles sont bien différentes sur le fond. Quand on médite, on adopte une posture plutôt passive : On laisse ses pensées venir, sans chercher à vraiment les contrôler. On s’écoute. Dans le cadre de la visualisation positive, c’est assez différent.

On adopte au contraire une démarche beaucoup plus active car on imagine une scène relaxante. Il y a donc une démarche beaucoup plus « conquérante ». Ici, on se « force » à penser, à visualiser quelque chose.

Mais si elles sont différentes, les deux ne s’opposent pas ! Vous pouvez tout à fait faire des séances de visualisation et méditer ensuite. C’est en fonction de vos préférences et de votre humeur.

Méthode d’introduction à l’art de la méditation

Pour pouvoir mettre en pratique le plus rapidement, vous pouvez essayer cette méthode.

Pendant une semaine, faites seulement 2 minutes de méditation par jour.

2 minutes, c’est un temps très court. Commencez avec un temps aussi faible permet de prendre ses marques. Si vous vous lancez directement sur des séances longues, vous risquez de trouver l’exercice beaucoup plus difficile.

2 minutes de séance vous permet donc de vous acclimater. Deux petites minutes mais deux minutes à fond ! Cela veut dire que vous devez chercher un endroit et une posture qui vous correspondent !

Une fois que vos mini-séances se terminent, vous pouvez noter votre impression et votre ressenti. En mettant des mots sur les émotions que vous ressentez, votre apprentissage est bien plus rapide et vous saurez exactement pourquoi vous avez envie de méditer.

Notez qu’au début, vous n’aurez peut-être pas beaucoup d’inspiration. Vous aurez aussi l’impression de faire semblant. Plus le temps va passer, plus vous pourrez allonger vos séances ! L’apprentissage de la méditation, c’est aussi une question de patience !

Programme du cours de méditation en ligne

Comprendre ce qu’est la méditation

La méditation souffre de nombreux clichés. Les gens hésitent à se lancer dedans parce qu’ils pensent que méditer, c’est renoncer à sa vie actuelle, c’est embrasser une vie de moine bouddhiste alors pas du tout ! Vous n’êtes pas obligé de vous partir en pèlerinage dans des montagnes en Indes ou au Tibet.

C’est un exercice qui vise à instaurer un moment de paix et d’écoute avec vous-même. La méditation est l’occasion de laisser ses pensées, ses craintes et ses envies s’exprimer librement.

Ce n’est pas non plus « restrictif » : Il existe autant de pratiques possibles que de méditants. C’est à force d’expérimenter et de pratiquer que vous allez découvrir votre propre style de méditation !

Choisir sa posture

La première étape du cours de méditation commence par la posture. La position dans laquelle on médite est très importante : On doit se sentir bien et ne pas être gêné ou perturbé.

Une position assise en tailleur n’est pas obligatoire ! Dans le cours, on découvre les différentes postures possibles.

Canaliser son attention et sa concentration

Contrairement à la croyance populaire, la méditation, ce n’est pas penser à rien, bien au contraire !

Méditer, c’est avant tout « observer » ses pensées. Les laisser venir puis repartir.

Bien se préparer pour une séance de méditation

Quand on débute, on n’est pas très à l’aise. On a de la peine à rester immobile ou concentré, on se distrait très facilement !

Dans ce cours, nous verrons les petites routines et les exercices que vous pouvez mettre en place pour rester concentré et progresser constamment.

Au bout de quelques séances, vous aurez déjà un niveau avancé en la matière ! Nous avons consacré un article spécial pour présenter quelques techniques présentes dans le cours.

A qui s’adresse ce cours en ligne : Est-ce que tout le monde peut méditer ?

Et oui,  contrairement aux idées reçues, la méditation se destine à tout le monde et pas seulement aux moines bouddhistes !

Ce cours en ligne a été conçu pour aider les méditants qui débutent et qui souhaitent méditer au quotidien.

Peu importe vos motivations, vous trouvez dans ce cours une méthode pour vous aider à atteindre votre objectif petit-à-petit !

Les techniques à privilégier quand on est débutant

Comme dans n’importe quel domaine de la vie de tous les jours, il faut passer par un apprentissage pour développer une certaine maîtrise.

Méditer est toujours déroutant quand on commence. On a pas l’habitude de se concentrer sur ses pensées, de rester immobile…Bien au contraire !

Du coup, on s’est dit que ça pouvait être utile de faire un article qui s’adresse spécialement aux débutants. Voici quelques techniques issues de notre cours sur la méditation. C’est parti 🙂

Technique numéro 1 : Apprendre à s’isoler

Que vous soyez à la maison, au bureau ou dans les transports en commun, vous pouvez méditer…A condition d’être en mesure de vous isoler mentalement. Cet isolement est aussi nécessaire à la concentration…sans quoi, méditer devient très difficile.

Pour y arriver, appliquez la technique suivante : Avant de commencer votre séance, imaginez que vous entrez d’abord dans un sas avant d’entrer dans une salle pour méditer. Visualisez-vous entrain d’entrer dans le sas et de rester quelques instants afin de marquer la rupture avec le monde extérieur.

Si vous avez des difficultés à bien visualiser, nous vous invitons à consulter notre article sur la visualisation positive en cliquant ici !

Une fois que vous vous sentez prêt, vous pouvez rentrer dans votre salle de méditation mentale.

Technique numéro 2 : Méditer debout

On a souvent l’image d’un méditant assis en tailleur…Et pourtant, c’est pas toujours simple à tenir comme position les premières fois car on est très loin d’en avoir l’habitude.

Commencez la méditation en étant debout est une bonne alternative. SI vous êtes dans une pièce (par exemple dans votre chambre), vous pouvez tourner en rond les yeux fermés. Le fait d’être en mouvement facilite la concentration.

Un peu étrange au début, on finit vite par s’habituer !

Technique numéro 3 : La musique pour se concentrer

En général, on préfère éviter toute sorte de distraction. Avec l’expérience, la musique n’est plus nécessaire mais c’est très bien pour commencer.

Choisissez une musique douce et lente que vous allez pouvoir écouter tranquillement. Bien-sûr, mettez le volume le plus bas possible…La musique ne doit pas vous distraire !

Voilà par exemple une piste musicale qui pourra vous aider.

Ecouter de la musique permet de créer un environnement favorable à la concentration et à l’isolement mental. Cela facilite aussi la mise en condition (c.f la technique du sans mentionnée plus haut)

Technique numéro 4 : Visualisez vos pensées

La méditation est difficile quand on a pas l’habitude car elle demande de prendre du recul et d’observer ses pensées…Sans chercher à les interpréter ou à les retenir. Pour atteindre cette parfaite objectivité, nous vous conseillons de visualiser « physiquement » chaque pensée qui traverse l’esprit.

Imaginez-les comme des objets qui traversent l’espace. Pourquoi c’est utile ? Cela vous incite à garder une position d’observateur.

Technique numéro 5 : Commencez par des séances courtes

Le temps d’une séance de méditation est très personnel. Cela dépend de chacun, de l’humeur et de la disponibilité. Quand vous aurez un peu de pratique derrière vous, vous pourrez vous lancer sur séances de plusieurs dizaines de minutes sans aucun problème…Mais si vous débutez, inutile de mettre la barre trop haute !

Commencez par des petites séances de quelques minutes puis montez progressivement. Cela vous permet de progresser sans pour avant vous décourager. 🙂

N’hésitez pas à partager en commentaires vos astuces pour bien entamer la méditation, nous les lirons avec plaisir !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This