Toute la journée, tous les jours, nous emmagasinons une tonne d’informations. Au travail, pendant nos loisirs, pendant nos relations sociales, notre environnement nous bombarde d’infos…

Malheureusement, notre cerveau ne peut pas enregistrer toute cette masse de data. Il apprend donc à faire le tri, à se remémorer ce qu’il juge utile et à « oublier » ce qu’il pense être inutile.

Sauf que parfois, ce sont des infos importantes qui passent à la trappe ! Le prénom d’un collaborateur, la d’un rendez-vous capital ou encore l’endroit où l’on a mis son trousseau de clé ! Sans mémoire, nous sommes comme démunis.

L’apprentissage au quotidien présuppose que nous pouvons absorbez et utilisez toutes les nouvelles notions que nous découvrons…La mémoire, c’est ce qui nous permet d’accumuler des connaissances et de devenir de plus en plus intelligent à mesure que le temps passe !

Du coup, quand on a des problèmes de mémoire, on a le sentiment de perdre en efficacité, de ne pas être au niveau, ce qui peut poser des problèmes de confiance en soi et des pertes de motivation.

C’est d’ailleurs « amusant » de noter que les programmes scolaires se tuent à nous faire apprendre des choses mais ne nous apprennent pas à les retenir ! Car oui, la mémoire, comme bien des choses, cela s’apprend mais surtout ça s’entraîne, à la manière d’un muscle.

La bonne nouvelle, c’est que peu importe l’état de votre mémoire, vous pouvez l’améliorer grâce à différents exercices !

Les techniques pour travailler et améliorer sa mémoire

Les techniques et les astuces présentés ci-dessous permettent d’améliorer la mémoire lors d’un apprentissage !

1/ Restez focus !

Une grande part de notre capacité à mémoriser dépend de notre concentration. Si vous faites attention, si vous êtes concentré, vous serez capable d’absorber plus d’informations et de les restituer ensuite !

Il faut donc un endroit calme, avec peu de bruit et peu de personnes qui peuvent vous déranger.

Prenez aussi en compte votre capacité à vous concentrer. Si vous savez que vous avez une attention limitée à une dizaine de minutes, n’en faites pas plus.

Prenez des pauses. C’est mieux de bosser à fond pendant une dizaine en mémorisant un maximum d’informations que d’étaler son apprentissage sur une heure pour au final ne rien retenir !

2/ Organiser les informations

On retient plus facilement en visualisation les informations !

Une bonne manière de retenir les choses est de les organiser de manière visuelle. Prenez une feuille de papier et dessinez des groupes/clusters pour classer les différentes infos en catégories. Vous pouvez utilisez aussi un système de liste classique.

Choisissez  le modèle que vous préférez.

Cette méthode a deux objectifs :

a) Encouragez un apprentissage actif : En dessinant/écrivant/organisant les infos, vous avez un apprentissage actif. Cela facilite la concentration et empêche de vous disperser.

2) Une organisation visuelle : Organisez visuellement vous permet de mieux mémoriser car vous pouvez trier/classer les informations de critères pertinents. Choisissez par exemple une arborescence ou un organigramme.

Par exemple, si vous apprenez une langue, vous pouvez classer le vocabulaire en fonction du champ lexical ou de la nature des mots (verbes, noms, adjectifs, etc.)

Il n’y a pas de règle absolue en la matière, optez simplement pour un système qui vous convient, c’est le plus important.

3/ Confrontez-vous régulièrement aux infos à mémoriser

Plus vous êtes confrontez à quelque chose, plus vous avez des chances de l’absorber, de mémoriser. La répétition continue permet d’ancrer une information sur le long-terme.

Ce sera plus facile pour votre mémoire de se souvenir d’une chose que vous avez rencontré plusieurs fois.

Si vous souhaitez mémoriser un cours, par exemple, utilisez les notes ou les schémas visuels (c.f le point numéro 2) et jetez-y un oeil de temps en temps. Quand on prend le métro ou qu’on patiente dans une fil d’attente, on a tendance à se jeter sur son téléphone portable…Essayez d’utiliser ces moments à bon escient !

4/ Lisez à voix haute

Lire à voix haute est un bon moyen de solliciter sa mémoire auditive. Vous pouvez aussi profiter de cette occasion pour vous enregistrer avec votre smartphone afin de vous réécouter quand vous êtes en déplacement.

Lire les informations à voix haute permet aussi de créer des chaines mentales qui vont associer les mots entre eux.

Par exemple, vous cherchez à retenir cette adresse :

Bâtiment 2, 3 ème étage, 20 rue de la Paix, Paris

Une chaîne mentale va vous permettre de trouver les différents mots à partir d’un seul. En vous souvent de « Paris », vous pourrez plus facilement trouver « 20 rue de la Paix », etc.

La lecture à voix haute est donc très utile quand on doit retenir beaucoup d’informations !

5/ Stimuler régulièrement votre cerveau

Un cerveau entraîné et en bonne santé est un cerveau qui peut retenir plus facilement ! Mettez régulièrement votre cerveau à contribution en apprenant de nouvelles choses et en faisant des exercices. Commencer une nouvelle activité artistique permet d’activer des fonctions cérébrales précises en plus d’améliorer notre créativité !

Une méthode intéressante et utile qui améliore aussi nos fonctions cognitives est ce qu’on appelle la lecture rapide !

La lecture rapide vise à augmenter sa vitesse de lecture. Imaginez si vous pouviez lire un livre 3 à 4 fois plus vite ! Ce serait quelque chose de formidable pour le développement personnel puisque ça permettrait d’accéder à de nombreux informations, le tout très rapidement !

Une autre manière d’entraîner son cerveau est d’apprendre une nouvelle langue ! Un nouveau langage permet de stimuler différentes zones de son cerveau en plus de nous faire apprendre une nouvelle culture. Dans le cadre de l’apprentissage des langues, la mémoire est mise directement à contribution pour retenir les mots et les règles de grammaire par exemple.

6/ Bien dormir : l’importance du sommeil

Le sommeil est vital pour notre corps et pour notre cerveau. Vous avez sans doute déjà remarqué des baisses de régime quand vous êtes fatigué. C’est en effet plus compliqué d’être à 100% de ses capacités.

Si votre sommeil est chaotique, votre capacité à mémoriser baissera en conséquence.

L’exemple parfait de l’étudiant : En réalité, il est inutile de prolonger une session de révision. En cas de fatigue, préférez dormir ou faire une micro-sieste et de repartir ensuite à l’attaque ! Sans quoi, votre cerveau sera bien incapable de mémoriser les informations.

Voir aussi :

Les meilleurs livres pour booster sa mémoire – Memoire.net 

Comment  mémoriser plus vite – Cognitif

Catégories : Capacités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This